Le Collectif Ceinture Verte de Montpellier

Un collectif motivé et dynamique pour protéger nos terres Naturelles et Agricoles sur l'aire urbaine de Montpellier

Créé en 2017 c'est un groupe de plus de 20 associations, de Montpellier et communes limitrophes, toutes oeuvrant pour :

- lutter contre le réchauffement climatique, et s'y préparer, 
- reverdir la ville, et développer les circuits courts alimentaires,
- protéger l’environnement et le cadre de vie, 
- éviter tout artificialisation des sols
- restaurer la biodiversité, 
- développer les mobilités douces et les transports collectifs,


Depuis sa création de nouvelles associations nous rejoignent régulièrement

Ces associations poursuivent un même objectif fédérateur :

-   Sanctuariser plus 5000 hectares d’espaces non-urbanisables bordant les quartiers d’habitation et lieux de vie, 

-    Créer une couronne de vastes espaces agro-naturels, futurs poumons verts de la grande ville,

-      Faire de Montpellier et sa première couronne une véritable grande ville verte 

 + où l’on respire un air purifié et rafraîchi par les arbres et les terres végétales
+ où la campagne pénètre dans la ville, 
+ où l’on vit en contact avec la nature,
+ où l’on trouve des denrées alimentaires de qualité, produites localement.


UN CONSTAT ALARMANT

-      Une Croissance exponentielle de Montpellier et ses bourgs satellite
-      L’étalement urbain se poursuit, sans réel souci d’économie d’espace
-      110 hectares de sols fertiles ou espaces naturels disparaissent chaque année dans la Métropole.
-      Cette prédation des espaces ouverts est un désastre écologique.
-      Tous les dix ans, l’équivalent d’une commune disparaît sous le béton et le bitume.
-      Il serait trop long de citer toutes les ZACs (Zones d’Aménagement Concerté) et les programmes d’infrastructures routières, en cours ou en projets qui dévorent à belles dents nos espaces encore ouverts.
-      Les terres agricoles, les friches, restent considérées comme des vides sur les cartes, que l’on s’empresse de combler par des ZAC.
-      Rien n’a jamais été fait pour retenir les exploitants agricoles ou viticoles, ou favoriser les reprises ; alors que l’on se targue de développer l’agroécologie péri-urbaine, et les circuits courts en ayant signé le Pacte de Milan en 2015.
-      Les terres disparaissent, perdues pour la production agricole, alors que la population augmente et ses besoins alimentaires aussi ; a-t-on perdu la tête ?
- demandons à nos élus de tout mettre en place pour produire localement.


NOUS PROPOSONS :

*  De sanctuariser les grands espaces ouverts qui séparent encore les quartiers péri-urbains en voie de densification (notre ville de demain). 

*  D’y créer des PAENs 

(Périmètres de Protection et de Mise en Valeur des Espaces Agricoles et Naturels Péri-urbains) 

*  Nous proposons de préserver ou créer des Continuités Ecologiques en maillage du territoire :
             une trame Verte étendue, une trame Bleue (des ruisseaux), et aussi une trame Brune (des sols vivants non imperméabilisés, régulateurs des épisodes pluviaux cévenols).

*  Nous proposons de soutenir le retour d’une agriculture périurbaine innovante, économie locale stratégique créatrice d’emplois qualifiés et épanouissants.

*  Enfin, nous souhaitons contribuer au débat public, et à une concertation citoyenne véritable qui se fait attendre, et promouvoir une ingénierie d’aménagement à grande échelle, visant l’horizon jusqu'à la fin de ce siècle !


AIDEZ-NOUS A CREER UNE CEINTURE VERTE, pour une ville qui respire, qui se nourrit, une ville résiliente, une ville accueillante, une ville apaisée.

 

L’attractivité de notre ville se mesurera bientôt par le nombre de milliers d’hectares préservés pour l’agriculture, le verdissement, la santé, l’éducation à la nature.




Proposition d'une autre métropole


Contre la liste des principaux programmes immobiliers et d’infrastructure (récents et en projet) à Montpellier et communes limitrophes :

 

  • Montpellier :  Parc Montcalm, Extension Millénaire, Cambacérès, Malbosc, LGV et Gare SdF, doublement A9, ….
  • Lattes – Boirargues :  Hauts de Lattes, OZ1 et OZ2, 
  • St Jean de Védas :  Roquefraysse, Lauze-Est, le COM (Contournement Ouest de Mtp), doublement A9
  • Juvignac :nouveau centre
  • Le LIEN ; de Bel-Air à St Gély
  • St Clément de Rivière : Oxylane
  • Clapiers :Le Castelet
  • Castelnau-le-Lez : Courtarelles-Caylus, Euréka, Sablassou
  • St Aunès : la DEM (Déviation Est de Mtp), Etc...


Oui ! à une véritable concertation citoyenne avant chaque projet dans la zone Urbaine de Montpellier.


Contre la liste des principaux programmes immobiliers et d’infrastructure (récents et en projet) à Montpellier et communes limitrophes :

 

  • Montpellier :  Parc Montcalm, Extension Millénaire, Cambacérès, Malbosc, LGV et Gare SdF, doublement A9, ….
  • Lattes – Boirargues :  Hauts de Lattes, OZ1 et OZ2, 
  • St Jean de Védas :  Roquefraysse, Lauze-Est, le COM (Contournement Ouest de Mtp), doublement A9
  • Juvignac :nouveau centre
  • Le LIEN ; de Bel-Air à St Gély
  • St Clément de Rivière : Oxylane
  • Clapiers :Le Castelet
  • Castelnau-le-Lez : Courtarelles-Caylus, Euréka, Sablassou
  • St Aunès : la DEM (Déviation Est de Mtp), Etc...


Oui ! à une véritable concertation citoyenne avant chaque projet dans la zone Urbaine de Montpellier.


Contre la liste des principaux programmes immobiliers et d’infrastructure (récents et en projet) à Montpellier et communes limitrophes :

 

  • Montpellier :  Parc Montcalm, Extension Millénaire, Cambacérès, Malbosc, LGV et Gare SdF, doublement A9, ….
  • Lattes – Boirargues :  Hauts de Lattes, OZ1 et OZ2, 
  • St Jean de Védas :  Roquefraysse, Lauze-Est, le COM (Contournement Ouest de Mtp), doublement A9
  • Juvignac :nouveau centre
  • Le LIEN ; de Bel-Air à St Gély
  • St Clément de Rivière : Oxylane
  • Clapiers :Le Castelet
  • Castelnau-le-Lez : Courtarelles-Caylus, Euréka, Sablassou
  • St Aunès : la DEM (Déviation Est de Mtp), Etc...


Oui ! à une véritable concertation citoyenne avant chaque projet dans la zone Urbaine de Montpellier.


Contre la liste des principaux programmes immobiliers et d’infrastructure (récents et en projet) à Montpellier et communes limitrophes :

 

  • Montpellier :  Parc Montcalm, Extension Millénaire, Cambacérès, Malbosc, LGV et Gare SdF, doublement A9, ….
  • Lattes – Boirargues :  Hauts de Lattes, OZ1 et OZ2, 
  • St Jean de Védas :  Roquefraysse, Lauze-Est, le COM (Contournement Ouest de Mtp), doublement A9
  • Juvignac :nouveau centre
  • Le LIEN ; de Bel-Air à St Gély
  • St Clément de Rivière : Oxylane
  • Clapiers :Le Castelet
  • Castelnau-le-Lez : Courtarelles-Caylus, Euréka, Sablassou
  • St Aunès : la DEM (Déviation Est de Mtp), Etc...


Oui ! à une véritable concertation citoyenne avant chaque projet dans la zone Urbaine de Montpellier.


Les priorités et les enjeux

-      Nos élus et décideurs n’ont pas encore pris conscience de la valeur économique considérable des terres cultivables et des espaces naturels, et de leur potentiel infini de production non délocalisable et de retombées sociales.  Les priorités sont ailleurs et focalisées sur le retour ‘économique’ rapide, et l’attractivité de la ville.

-      Rien n’est fait non plus pour préserver les sols vivants et reconnaitre leur rôle écologique (réservoir de biomasse, régulation du cycle de l’eau, filtration et digestion des pollutions,…)

-      Les ressources en eau sont déjà sous tension ; l’urbanisation et l’imperméabilisation des sols conduisent à la rupture du fragile équilibre actuel de satisfaction des besoins en eau.

-      Nos systèmes d’assainissement sont en surcharge, les normes ne sont plus respectées ….


BREF, il est urgent de repenser le développement de notre ville.
C’est l’enjeu essentiel des élections municipales proches.

Les citadins ont besoin d'autre chose !

-      De vastes espaces de nature et de végétation accessibles à moins de 10mn à pied :

Les parcs, et forêts près des lieux de vie ont des effets bénéfiques sur la santé, notamment un abaissement du rythme cardiaque et de la tension, effets anti-stress. 

-      Ils ont besoin d’espaces pour marcher, courir, respirer, découvrir, et compenser l’insuffisance d’exercice physique source d’obésité et autres désordres de santé. Une statistique : 55% de maladies mentales en plus en milieu urbain par comparaison avec le milieu rural !

-      Ils ont aussi besoin de contacts avec la nature, et une éducation à la nature, dans un monde devenant toujours plus virtuel.

-      Ils réclament des paysages urbains valorisés par des aménagements végétalisés, de vastes ilots de fraîcheur au voisinage des quartiers denses pour mieux supporter les pics de chaleur, et économiser l’usage de climatiseurs. Montpellier a déjà atteint +2° d’élévation des températures moyennes au cours des 5 dernières décennies.

-      Les citadins ont besoin de s’approvisionner en denrées alimentaires auprès de producteurs locaux et familiers, en confiance. 

 

Bref, les citadins veulent une véritable CEINTURE VERTE pénétrant dans la ville.

Un dossier technique réalisé par le collectif de 50 pages peut vous être fourni sur demande dans l'onglet "Contact". Ou en cliquant sur le lien ci-dessous:
https://1drv.ms/u/s!Ard538vfVkzjfjzr1VK6p3ZkCnA?e=L6zsFI